Category: Europe 2010

Champion d’Europe 2010

jose_2010

 

Moniteur d’ULM à Liernu, il est sacré champion d’Europe en 2010.

 

José Vande Veken, moniteur d’ULM à Liernu, est aussi compétiteur de haut vol. Il revient d’Angleterre avec un titre de champion d’Europe. Accoudé à sa machine, le pilote atterrit seulement : « Ça a été le stress jusqu’au bout, y compris le trajet de retour, que j’avais choisi de faire en vol comme l’aller. Avec la météo catastrophique qu’on annonçait, je n’étais pas rassuré de traverser la Manche. » Mais nonobstant quelques « brumes » consécutives à la fête du sacre, José Vande Veken et son ULM n’ont pas connu d’incident et se sont posés à Liernu samedi dernier quatre heures après le décollage en Angleterre. S’y déroulait la semaine précédente le championnat d’Europe, remporté par le pilote, carolo d’origine et moniteur à l’ulmodrome de Liernu. Pour lui, c’est un premier sacre international : « J’ai déjà quatre titres de champion… de France » explique celui qui a décidé de défendre il y a quelques années les couleurs de l’Hexagone. « Parce qu’en Belgique, il n’y a pas d’aide, de soutien aux compétiteurs. On nous met davantage de bâtons dans les roues qu’autre chose. » Moniteur professionnel depuis 1987, José Vande Veken s’est mis à la compétition en 2005, pour se lancer un nouveau défi. Avec une Quatrième lors de sa première participation aux « Europe » en Allemagne. Cette année, il voulait prendre sa revanche des Mondiaux de 2009, qu’il avait dominé pour être battu sur le fil par des adversaires tchèques.

 

Pas survolé les épreuves… mais presque

 

La semaine d’épreuves réparties sur six jours en Angleterre s’est passée pour le mieux : « Avant la dernière épreuve de maniabilité, nous (NDLR : José forme une véritable équipe avec son copilote Julien Stervinou) avions déjà assez d’avance au classement pour être sûrs de l’emporter même sans décoller. » L’ULM Super Guépard de la marque Aeroservices adapté pour le pilote Vande Veken a survolé ce dernier challenge : « Ce n’est pas parce que j’étais sûr de gagner que j’ai volé libéré de la pression pour autant. Quand vous avez un parterre de septante pilotes les meilleurs d’Europe comme spectateurs, vous voulez donner le meilleur de vous-même. On a gagné cette épreuve-là, mais au final, c’est notre régularité sur l’ensemble qui a fait la différence. En compétition d’ULM, il y a une multitude de paramètres qui entrent en ligne de compte. On est jugé sur la précision de navigation dans le temps et l’espace, à l’économie de carburant, à la vitesse, la plus lente ou la plus rapide, à la précision des atterrissages. Rien n’est laissé au hasard. C’est la consécration d’une année d’entraînement, de réglages, de préparation. » Là, José Vande Veken a déjà dans le collimateur les prochains championnats du Monde en Israël en 2011. Avec son pilotage au millimètre, peu de chances qu’il perde le cap.

 

Samuel SINTE (L’Avenir)